20 septembre 2015

Brise d'automne...

Aujourd'hui, c'est la dernière journée de l'été.

Ça se sent: les journées sont plus courtes, la lumière nous caresse d'une chaleur plus subtile, la fraicheur matinale est quelque plus mordante, les feuilles changent de couleurs, certaines d'autres tombent...

Tous ces signes sont des manifestations qu'une saison s'achève bel et bien et qu'une autre commence.

Grand-Maman s'est également laissée envoûter par cette brise d'automne et a dit au revoir à l'été qui s'achève et qui l'avait vu naître il y a de cela 100 ans, pour se prémunir de la caresse réconfortante du firmament.

Difficiles sont ces transitions - on aimerait tellement se laisser bercer perpétuellement par la chaleur réconfortante et enveloppante qui s'accompagne de l'été...ou d'une Grand-Maman. Mais il faut savoir lâcher prise et être reconnaissant pour toute la bonté à laquelle nous avons eu droit pendant ces jours heureux, même si certains étaient pluvieux.

Difficile également de réaliser que la vie est ainsi faite de cycles et que, comme les saisons, les gens naissent et meurent, laissant derrière eux les fruits de leur durs labeurs afin que la terre puisse se renouveler et perpétuer la tradition.

Enfin, si toute notre tristesse face à cette transition trahit notre véritable sentiment, c'est parce que l'on sait que le vide laissé par ces journées chaudes sera bientôt comblé par des journées grises annonçant l'hiver...

Mais l'hiver n'est pas si mal en soi, puisqu'il nous permet de se tourner vers la chaleur et le réconfort de nos proches, et ainsi resserrer les liens qui ont été tissés pour la toute première fois il y a 100 ans de cela.

Puis, une fois la tempête passée, nous pourrons chanter gaiement que nous sommes heureux que le printemps nous chauffe la couenne afin, qu'à notre tour, nous puissions perpétuer le leg de ceux et celles qui auront foulé le terreau fertile de notre vie...




Aucun commentaire: